Je ne suis toujours pas sur ma tablette bien aimée… Mais du coup on continue sur le Japon avec d’adorables petits vieux japonais qui nous ont invités dans leur club de ping-pong. J’ai toujours aimé le ping-pong, normalement je ne suis pas mauvais, mais je ne me suis jamais autant fait cassé la gueule comme ça. Ils sont super bons sans compter qu’ils ont 4 fois mon âgé (pour les plus jeunes).